Mettre l’énergie en pratique
Inviter un partenaire pour un Gau Sau (échange des mains)
 
La phase finale de la pratique met en valeur l’application de l'énergie plutôt que son développement ou sa circulation dans le corps. Pour passer de la théorie à la pratique, il faut coopérer avec un partenaire et lui faire confiance. Il faut soi-même exercer les principes du Tai Chi afin d’accumuler une expérience directe de ces principes. Les pratiquants appellent cet aspect Gau Sau ou exercices dynamiques à deux. Les tests de position, la poussée des mains ou les applications martiales font partie de cet aspect du Tai Chi. Pratiquer de cette façon permet de donner un point de référence pour évaluer son progrès et pour s'assurer qu'on ne dévie pas de la voie. C'est une opportunité pour les deux partenaires de s'entraider en améliorant les mouvements et positions l'un de l'autre et d'ainsi mieux comprendre et approfondir les applications de l'énergie.